L’activité vise d’une part à offrir un lieu d’accueil et d’échange (par des jeux ou des discussions) ouvert en libre accès aux enfants et aux jeunes du quartier, d’autre part à les amener progressivement à s’inscrire dans les activités régulières proposées par l’association ainsi que par d’autres structures associatives et institutionnelles de proximité ou plus éloignées (bibliothèque, activités de loisirs et animations organisées par la Ville de Paris et/ou partenaires locaux). Nous accueillons également des jeunes de familles vivant à l’hôtel (partenariat DSTO, Mieux Vivre à l’Hôtel).

 Temps d’accueil et d’échange

Ouvert à tous les enfants et jeunes de 6 à 16 ans

Sans inscription préalable (*)

 Période Scolaire Hors période Scolaire (Vacances)
 Lundi  18h30-20h 14h-17h
 Mardi  18h30-20h 14h-17h
 Mercredi  14h-17h 14h-17h
 Jeudi  18h30-20h 14h-17h
Vendredi  18h30-20h 14h-17h

(*) sauf exceptions soumises à auhtorisations parentales particulières

Accueil banalis baby

Une centaine d'enfants et de jeunes fréquentent assidûment le « local » pour jouer au baby-foot, se retrouver, discuter, dessiner, lire,...

On peut souligner que sur le quartier prioritaire de la Goutte d’Or, la part de familles monoparentales est de 32% (20% pour les familles monoparentales fragiles) et que la part des foyers en situation de mal-logement est de 15% (Source : APUR – « Les quartiers de la politique de la ville du 18e arrondissement - Evaluation à mi-parcours du Contrat de Ville de Paris 2015-2020). Nous évaluons à près de 200 enfants et jeunes différents y participant régulièrement dans l’année. Une centaine d’entre eux fréquente assidûment le « local » pour jouer au baby-foot, se retrouver, discuter, dessiner, lire... et s’informer des activités accessibles sur le quartier.

Le cadre et les repères proposés par l’association recueillent une forte adhésion des enfants et des jeunes présents. Ceci nous amène parfois à fonctionner au maximum de notre capacité d’accueil et d’encadrement au moment de l’accueil banalisé. Nous constatons toutefois une diminution sensible de la moyenne quotidienne, ce qui offre l’opportunité d’un meilleur encadrement.

La ludothèque représente une part importante de l’accueil banalisé dans la mesure elle offre des conditions de jeux libres pour un public n'ayant pas toujours cette possibilité dans un autre lieu. L’activité ludique fait en effet partie de la vie de l’enfant et contribue à son développement.

La bibliothèque est accessible dans le temps d’ouverture du local cependant l’emprunt de livres est devenu exceptionnel du fait de la présence dans le quartier de la bibliothèque municipale Fleury vers laquelle l’association encourage l'inscription des enfants, des jeunes et de leurs parents.

Dans le cadre du projet « Résistance aux pressions » nous proposons des séances dédiées aux jeux de coopération sous des formes très diverses, dont certains prêtés par le pôle ressource de la Mission Métropolitaine de Prévention des Conduites à Risques (MMPCR).

acceuil banalise (1) acceuil banalise (2)

Paroles d’acteur

Aychétou, 9 ans : « je viens au local presque tous les jours quand j’ai fini mes devoirs, sauf le samedi et le dimanche ; on joue avec ma copine à « Lapin Crétin » et j’aime bien çaVisite studio d’enregistrement Radio campus paris « atelier web radio »

Mamadou, 11 ans : « je viens souvent jouer au baby et aux cartes ; j’aime bien voir mes amis et je trouve qu’il y a une bonne ambiance. Je fais aussi des sorties avec le local.

 

Référent :

  • Hadj Nadji : Animateur socio-éducatif, loisirs éducatifs et operation "Sport,Prévention et Santé. pour tou.te.s"

 

Découvrez également à EGDO :