Développement des projets liés au parcours d’orientation

Ponctuellement, à la demande des jeunes, des rendez-vous individuels sont organisés. Notamment pour le dispositif Parcoursup.

Le dispositif de bénévoles référents

L’idée de mise en place d’un dispositif de suivi individuel pour les jeunes inscrits à l’acc. sco collectif est née en 2008 de la réflexion des accompagnateurs lors des réunions pédagogiques organisées régulièrement pour chaque niveau scolaire. Le constat était que, malgré un encadrement important, la multiplicité des adultes chargés du suivi de chaque jeune, tant au collège qu’à l’association, rendait difficile la mise en lien des acteurs. Certains se faisaient oublier et dissimulaient leurs difficultés scolaires. D’autres manquaient d’un suivi suffisamment serré pour favoriser l’expression de leurs capacités et leur inscription de manière durable dans une dynamique de réussite scolaire avec un projet d’études déterminé et des activités adaptées.

Le rôle des bénévoles référents est avant tout d’être un interlocuteur privilégié, attentif et bienveillant, à l’écoute des questionnements du jeune et de mettre leur expérience au service de son projet scolaire, personnel et/ou professionnel pour les plus âgés.

S’il est d'abord question d'accompagner le travail scolaire, le dispositif permet ainsi aux jeunes de rencontrer individuellement des adultes à l'écoute de leurs questionnements et attentifs à leurs difficultés, en capacité de les soutenir dans leur projet ainsi que dans des pratiques d’activités (sportives, culturelles...). Un interlocuteur qui les incite à revisiter les contenus et à s’approprier les attentes scolaires par les différentes entrées proposées.Le bénévole référent peut ainsi vérifier pour chacun des jeunes suivis la cohérence des activités auxquelles ils participent avec les besoins réels, via la consultation des bulletins scolaires et la mise en place d’une relation de confiance avec le jeune et sa famille.Parfois, un soutien individuel par matière peut être proposé en complément de l’accompagnement.

 Ce moment d'échange a également été l'occasion d'évoquer les diffciultés parfois rencontrées avec ce dispositif :

  • Mettre en place une relation de confiance qui permettre des moments avec le jeune autres que scolaires.
  • Mettre en commun son sentiment sur l’enfant avec les autres bénévole.
  • Créer des moments et des lieux propices à l'écoute et l'échange avec le jeune.
  • Se sentir légitime et l'être aux yeux du jeune pour être en lien avec l'école, la famille.
  • Récupérer les bulletins.

Ce projet collectif a été soutenu durant 3 ans par le Groupement d’Intérêt Public Réussite Éducative (GIPRE) jusqu'en septembre 2010. Cependant la mise en place et le suivi des binômes exigent une organisation importante qui nécessiterait du temps salarié supplémentaire : nomination d’un bénévole référent, prise du premier rendez-vous avec le jeune et la famille (besoin d’un espace confidentiel), suivi par le référent du niveau des différents binômes, liens avec l’Éducation nationale (accompagnement des familles pour la remise des bulletins, aux divers rendez-vous et organisation de réunions régulières entre les acteurs. Dans les situations extrêmes, cela a pu aller jusqu’à accompagner les familles au conseil de discipline.

En complément de la systématisation du dispositif bénévoles référents, nous avons continué à développer l’offre d’activités culturelles et sportives aux enfants et jeunes inscrits à l’aide aux devoirs. Pour les plus jeunes, les freins sont parfois liés aux difficultés de financement, ou d’accompagnement par les familles, mais aussi à un manque de confiance en leurs capacités et/ou de connaissance de l’existant.Nous cherchons toujours les moyens d’offrire des mini-séjours ciblés (cf.partie « Séjours et échanges «) afin de renforcer les liens entre bénévoles et jeunes, et de donner l’occasion d’explorer d’autres manières de vivre cette jeunesse mais aussi d'acquérir et de mettre en œuvre des savoirs scolaires.
 telematin vois mon taf

Grâce à l'association « ViensVoirMonTaf », une jeune de l’association EGDO, Ayat El Shahawy et d’autres élèves du collège Marx Dormoy témoignent dans l’émission Télématin du 13/12/2018 sur France 2 de leur stage d'observation de 3e à la rédaction de l'émission "C'est Politique" sur France 5. https://www.france.tv/france-2/telematin/840701-education-les-stages-de-3eme.html 

Découvrez également à EGDO :