Francois Mitterrand Bedjime : « Je suis arrivé en France le 4 avril 2017, je suis aujourd’hui entraîneur de football aux Enfants de la Goutte D’Or (EGDO). Mon parcours de bénévole à EGDO, m’a permis de me sentir bien. Je me suis senti utile, et fait des rencontres. Grace à mon parcours au club j’ai avancé et je souhaite etre un exemple pour ceux qui arrivent et qui se retrouvent dans la meme situation fragile que celle qui était la mienne. »

portrait francois mitterand

 Nasser et Jacques coordinateurs Foot/Insertion EGDO :  «  Un exemple de parcours long de 20 ans d’accompagnement en club :
Premèrement : intégration par le sport :  N. issu d’une famille du quartier QPV Goutte d’or, est entré à l’âge de 6 ans au club EGDO, dés le début il a montré des problèmes de motricité et de repères dans l’espace. Il a montré un courage et une motivation qui l’accompagneront et qui l’aideront tout au long de ce parcours. Au fil des années, il passe de l’école de football où il a appris plus qu’un autre à travailler sa motricité et sa technique, à l’équipe des U15 où il est confronté à la véritable compétition avec enjeux sportif. Il relève les défis et joue ensuite régulièrement en équipe première. En parallèle, il s’intéresse beaucoup à la vie du club et devient accompagnateur d’équipe puis éducateur après avoir passé les premiers diplômes fédéraux d’initiateur football. « Cette période d’apprentissage en école de football lui donnera un bagage de savoir être et savoir-faire qu’il transposera dans son projet professionnel. »

Deuxièmement : l'insertion profesionnelle : N. est investi à l’école mais le BAC ARCU en poche, le manque de réseau et de projection limite ses ambitions. C’est à ce moment que le pole SPORT&EMPLOI au club lui permet d’intégrer un programme en partenariat avec l’APELS (Agence Pour l’Éducation par Le Sportet et Le Crédit Lyonnais (LCL). C’est un programme qui permet aux jeunes de capitaliser ce qu’ils ont appris dans leur parcours en club en tant que joueurs et bénévoles encadrants et le mettre au service d’un projet professionnel qui leur permettra de décrocher un CDI dans un métier de la Banque. Durant les premiers mois de la formation N. s’en sort très bien, malis son handicap se révèlera trop important il va devoir arrêter sa formation la mort dans l’âme. S’en suit une période de déprime, et d’interrogations sur son avenir. « Ce moment révèle à quel point notre accompagnement est spécifique et permet le rebond. » N. était abattu, mais il reste en lien avec le club et s’engage encore plus pendant son temps libre. Son souhait est de travailler en accueil, et grâce à un travail en partenariat avec l'EPE (Espace de Proximité Emploi), nous l’avons dirigé vers le concours ATIS (gardien de Gymnase). Ce projet répondait à l’envie de travailler en accueil dans le milieu sportif exprimée pendant l’accompagnement. Il a réussi son concours et est aujourd’hui employé en période d’essais. Il est toujours licencié au club en catégorie séniors il s’entraine 3 fois par semaine et joue tous les dimanches quand il n’est pas de service. N. est un exemple de réussite parmi tant d’autres au club EGDO

Nasser : Je suis salarié depuis 2000, j’ai été joueur au club, je suis arrivé dans le quartier à l’âge de 8 ans, je ne parlais pas français. Des copains de l’école m’ont emmené aux EGDO. J’ai appris comme ça à parler français. Je me suis rendu compte que grâce au sport, on pouvait se construire. Le projet du club foot, je le définis ainsi : un bon club de foot, c’est une école d’apprentissage des valeurs humaines, citoyennes, sportives, sur le terrain et en dehors du terrain. Notre mission principale nous permet de travailler différentes problématiques ; l’insertion par le sport a répondu à des questions des parents sur les freins liés à l’accès à l’emploi. Grâce au sport, on a pu mener un travail d’insertion par le sport, on a des partenaires territoriaux, on fait un travail de tissage de réseaux sur le terrain. Notre mission principale sur le quartier c’est ce travail invisible, cette proximité avec les habitants, avec le tissu associatif, ce travail d’accompagnement par le sport est primordial.

Parcours d'Adama et de Loïl : la réussite est un long parcours

film grandir ensemble

Découvrez également à EGDO :