L’objectif des ateliers philo n’est pas de transmettre un savoir mais d’inciter les enfants à se questionner, à s’exprimer, à tolérer des avis différents, à trouver des arguments, à prendre confiance en eux, à développer l’écoute et à approfondir la réflexion sur diverses questions qui relèvent du questionnement philosophique. Cette expérience nous confirme l’importance de la mise en place de ce type de projet sur un temps long à un rythme régulier, afin de créer les liens de confort nécessaires à la prise de risques que représente l’exploration et le partage de la pensée.

Paroles d’acteurs

Nicole Aubry, encadrante : « Je commence les ateliers par un petit temps de pratique de l’attention afin d’instaurer un peu de calme, et par une brève explication de ce qu’est la philosophie, littéralement « amour de la sagesse » . Nous avons aussi mis en place les règles à respecter pour que ce temps d’échange se passe au mieux. Ils les ont trouvé eux-mêmes : le respect, l’écoute, se tenir correctement, parler chacun à son tour etc… ils ont trouvé les règles mais elles ont été vite oubliées et des rappels fréquents ont été nécessaires !

Ensuite je lis un album qui permet de développer une réflexion. Par exemple » Ami-Ami » , l’histoire d’un petit lapin blanc et d’un grand loup noir. Les questions que nous avons examinées sont : faut-il se ressembler pour être amis ? Quelle est la différence entre un ami et un copain ? Comment se construit une amitié ? Peut-on vivre sans amis ? L’amitié rend-elle heureux ? Peut-on forcer quelqu’un à être son ami ? etc… Un autre jour nous avons abordé des questions relatives au thème de « la générosité » avec un autre album : « L’arbre généreux » .

Les enfants qui ont entre 7 et 10 ans sont vifs et ont en eux de belles ressources, mais ils ont besoin d’apprendre à se concentrer et à se discipliner sans quoi ces ateliers ne peuvent être fructueux. Il est donc nécessaire de mettre en place des conditions les plus favorables possibles pour que ces moments soient réellement bénéfiques aux enfants. Je remercie chaleureusement toute l’équipe de l’EGDO pour son accueil ».

Naomi Hytte, bénévole encadrante et titulaire du CAPES de philosophie : « Échanger autour de la liberté, la morale, le bonheur et tous les sujets qui nous préoccupent… »  Elle construit son atelier en fonction des lycéens et pense son atelier comme une initiation aux enseignements de philo de Terminale, et apporte plus de contenu de cours lorsque les jeunes le souhaitent.

Mahamadou, 10 ans : « C’était bien car on parlait de choses qu’on n’avait pas l’habitude de dire et ça fait du bien. Une fois on a parlé de l’amitié. Nicole nous racontait des histoires, après elle nous posait des questions et elle nous donnait une “pierre de parole” ; on ne pouvait parler que quand on l‘avait dans la main. Une fois elle nous a raconté l’histoire d’un enfant qui a grandi avec un arbre ; il lui rendait visite tous les jours, jouaient avec lui et quand il n’a plus eu de branches, ni de fruits, l’arbre lui a demandé de faire un bateau, puis une cabane de son bois. L’enfant, devenu grand a montré la cabane a ses enfants ».